Édito : GNU/Linux Magazine N°157
Mis en ligne le : 28/01/2013
Catégorie(s) :
  • Éditos
  • GNU/Linux Magazine
  • Commentez

    Des chiffres, des chiffres, et encore des chiffres !

    Imaginez un monde où la technologie est si avancée que le commun des mortels, pour choisir entre un produit et un autre, devrait entreprendre une difficile démarche d’apprentissage qui finalement à terme rendrait son choix obsolète. Alors que le consommateur étudierait consciencieusement la valeur de chaque caractéristique, ces implications et les différents tenants et aboutissants associés, la technologie mise en œuvre continuerait d’évoluer et de progresser. Si bien qu’une fois le choix clairement fait, le produit n’existerait plus, serait passé de mode ou déjà chassé par une, voire plusieurs générations.

    Dans ce monde galopant frénétiquement dans une sorte de fuite en avant, le commun des mortels et même le consommateur plus au fait des technologies, devraient alors réduire leurs critères de sélection à un échantillon réduit d’éléments, facilement quantifiables. Et quoi de plus facilement quantifiable que ce qui est déjà décrit en termes numériques ? Dans ce monde, on baserait alors ses choix sur des valeurs plus ou moins importantes d’un périphérique à l’autre, mais sans nécessairement prendre le temps de pondérer ces données au regard de leur utilité effective.

    Mauvaise nouvelle, ce monde est celui dans lequel nous vivons !

    Ce n’est pas une nouveauté et les plus anciens se souviennent de la course au mégahertz du monde PC d’il y a une dizaine d’années. S’en est suivie celles des mégaoctets de RAM, de gigaoctets de disque, des points par pouce des scanners, des mégabits par seconde de débit Internet...

    Fut un temps, ces valeurs pouvaient effectivement avoir un sens. Les machines étaient plus simples et plus facilement réductibles à une valeur ou deux. Dame pertinence a depuis quitté la scène peu à peu et, à mon sens, un cap a été franchi lors de la course aux mégapixels des appareils photo numériques.

    Persuadé de la valeur des chiffres qu’on lui jetait au visage, le consommateur à la recherche d’un APN dernier cri était ébloui par la quantité de pixels sans se demander par où l’image arrivait sur le capteur. Peu importe que l’objectif soit de qualité médiocre et de la taille d’une pointe de crayon, l’important c’est d’avoir son quota de pixels ! Et puis d’abord, ce n’est pas plus mal, l’appareil est moins lourd et moins encombrant...

    Depuis, les utilisateurs les plus avertis savent que les gigaghertz des processeurs ne veulent plus rien dire et, en parfaite synchronicité avec l’atteinte des limites de fréquence, cet état de fait s’est propagé. Aujourd’hui, on ne court ainsi plus vers les gigaghertz... on court après le nombre de cœurs. Au moins ça change un peu. L’ordinateur personnel est déjà passé par là, mais ce type de matériel, chez monsieur et madame tout-le-monde, entame son déclin au bénéfice des smartphones, des tablettes et autres " objets intelligents ". C’est ainsi que Samsung a annoncé au CES 2013 l’arrivée de l’Exynos 5 Octa, un processeur 8 cœurs qui pourrait vraisemblablement équiper le prochain smartphone Samung Galaxy S4 (qui est mieux que le S3, parce que c’est le 4, forcément). Ce SoC réunit Cortex-A15 et Cortex-A7 incluant chacun 4 cœurs, ce qui nous donne bien le 8 que tout le monde attendait (de là à inventer un Cortex-A22 pour l’occasion, il n’y a qu’un pas, mais ARM ne produit pas pour le consommateur final, aucun intérêt). Cette annonce et les rumeurs concernant les nouveaux modèles de smartphones vont de paire avec les caractéristiques annoncées des futurs écrans AMOLED : 4,99 pouces et une densité d’affichage de 400 points par pouce !

    Ainsi, les arguments sont déjà alignés en réponse au " pourquoi changerais-je de smartphone ? " : plus de cœurs, plus de pouces et plus de pixels ! Peu nombreux seront ceux qui se poseront la bonne question : " mais pour quoi faire ? ". Avez-vous déjà essayé de " voir " les pixels de l’écran de votre smartphone ? J’ai essayé. C’est difficile, ça fait très mal aux yeux, mais je crois que j’en ai vu un, et c’est pourtant un " vieux " Galaxy Nexus, moins bien que le Nexus 4 (forcément), qui selon les rumeurs serait lui-même bientôt remplacé par un modèle à écran 5 pouces full HD. Ces deux mots, " full HD ", définissent une résolution de 1080 lignes et 1920 pixels par ligne, ou en d’autres termes, encore plus de pixels !

    C’est assez paradoxal car, finalement, si les chiffres et nombres sont utilisés initialement pour illustrer ou encoder une caractéristique ou une évolution, aujourd’hui, ils sont devenus l’évolution elle-même. Peu importe les véritables évolutions, les acheteurs potentiels de l’iPhone6 veulent le produit car il est " la suite " de l’iPhone5, comme une franchise à succès ou les saisons d’une série TV. Le constructeur, pour sa part, procède comme le producteur de films : les acheteurs ont aimé le 4, il faut sortir un 5, il n’y a plus qu’à trouver une poignée de pseudo-innovations pour justifier l’opération. Forcément, arrive ce qui doit arriver, à un moment ou un autre de la saga que le constructeur essaie de vendre, des erreurs sont commises et il produit son " Highlander II " qui généralement doit mettre fin à l’aventure (à moins d’un reboot façon " on oublie ").

    Quoi qu’il en soit, le mécanisme déclenché il y a fort longtemps dans bien des domaines et qui s’est perverti un peu plus chaque année durant, conduit à un débordement technologique sans précédent. Le tout dans l’indifférence la plus totale de la majorité des utilisateurs, comme c’est déjà le cas avec quelques périphériques. Peu nombreux sont par exemple les utilisateurs de liseuses (Kindle, Kobo, etc.) qui se rendent effectivement compte qu’ils ont entre les mains un ordinateur et non une sorte d’ardoise magique. L’utilisateur averti se doutera de la présence d’un système complet, le curieux saura qu’il est construit autour de Linux et le tenace voudra en avoir le cœur net. Mais pour la majorité, c’est une liseuse de N pouces qui peut stocker X livres, rien de plus.

    Espérons simplement que ce phénomène ne s’étende pas à la biologie, la génétique ou la médecine, parce que là, le résultat pourrait être vraiment étrange. En attendant de le savoir, réjouissez-vous, le simple fait que vous teniez ce magazine dans vos mains (ou que vous l’ayez sous les yeux, puisqu’il existe également en impalpable format PDF maintenant) montre que vous n’êtes pas le consommateur lambda et vous intéressez au dessous des choses. Nous sommes, je pense, dans une catégorie de population moins impactée par le " syndrome du chiffre " sans pour autant être immunisés...

    Vous souhaitez commenter cet article ?
    Brèves Flux RSS
    Édito : GNU/Linux Magazine N°170
    Édito : GNU/Linux Magazine Hors-Série N°71
    Édito : MISC N°72
    Édito : Open Silicium N°10
    Édito : GNU/Linux Magazine N°169
    Communication RSS Com. RSS Presse
    HACKITO ERGO SUM
    GNU/Linux Magazine, partenaire du SymfonyLive Paris
    Opensilicium, partenaire de RTS EMBEDDED
    Linux Pratique et Linux Essentiel, Partenaire de l’Open World Forum
    Gnu/Linux Magazine, Partenaire des JDEV 2013
    Rechercher un article dans notre base documentaire :
    En kiosque Flux RSS

    Le tout nouveau GNU/Linux Magazine est disponible dès maintenant chez votre marchand de journaux et sur notre site marchand.

    Découvrez le sommaire de ce numéro et un aperçu de ce magazine...

    Lire la suite...

    Le tout nouveau GNU/Linux Magazine HS est disponible dès maintenant chez votre marchand de journaux et sur notre site marchand.

    Découvrez le sommaire de ce numéro et un aperçu de ce magazine...

    Lire la suite...

    Le tout nouveau Misc est disponible dès maintenant chez votre marchand de journaux et sur notre site marchand.

    Découvrez le sommaire de ce numéro et un aperçu de ce magazine...

    Lire la suite...

    Le tout nouveau Open Silicium est disponible dès maintenant chez votre marchand de journaux et sur notre site marchand.

    Découvrez le sommaire de ce numéro et un aperçu de ce magazine...

    Lire la suite...

    Le tout nouveau Linux Pratique est disponible dès maintenant chez votre marchand de journaux et sur notre site marchand.

    Découvrez le sommaire de ce numéro et un aperçu de ce magazine...

    Lire la suite...