Installation pas à pas de Debian 6.0 (Squeeze)
Signature : | Mis en ligne le : 24/01/2013
Catégorie(s) :
  • GNU/Linux Magazine
  • 2 commentaire(s)
    Article publié dans :
    Achetez
    Linux Magazine 139 :
    Version Papier
    Version PDF
    Page 1/5
    Page suivante »

    C’est toujours pareil ! Quand sort une nouvelle mouture de ma distro préférée, il faut que je remette à jour le sempiternel sujet de TP que j’utilise avec mes étudiants pour leur montrer comment on installe Debian, vite et bien.
    Mais il y a du neuf depuis la sortie de Squeeze, et ça valait bien un petit article !

    1. Introduction

    Pour ceux qui ne sauraient pas encore, j'enseigne dans le Département Réseaux et Télécoms de l'IUT de Béziers [1]http://rt.iutbeziers.fr.

    Savoir installer rapidement une distribution Linux doit être, pour un étudiant en Réseau et Télécom, le B-A-BA. Mais il faut encore que le résultat soit reproductible et que deux stations disposent des mêmes outils.

    Donc, toujours dans la démarche " quick and not so durty ", j'ai adapté une nouvelle procédure pour finaliser l'installation, soit d'une machine orientée serveur, soit d'une machine allégée orientée Desktop, à partir de paquets Debian " maison ".

    L'ancienne méthode (voir mon blog [2]http://www.facerias.org/doku.php?id=michel:debian:debinstall:lenny) utilisée pour Lenny, consistant à lancer " tasksel " à la main après une installation minimale, reste valable. C'est d'ailleurs celle que je présente en premier.

    La nouvelle, par contre, garantit, en limitant quelque peu les choix, d'obtenir un résultat rapide (moins de 20 minutes si l'on dispose d'un miroir local) et correct (si bien sûr on fait confiance à mes paquets " maison ").

    Allez, on y va ! Top chrono !

    2. Prérequis

    Pour se livrer à ce petit exercice, il faudra disposer des éléments suivants :

    • un CD bootable netinstall ou une clé USB contenant l'image ISO du CD ;
    • un miroir contenant l'ensemble des paquets Debian, si possible local ;
    • l'accès à un miroir contenant les paquets " maison ", par exemple celui de l'IUT de Béziers [3]http://debian.iutbeziers.fr/debian-local si vous choisissez cette méthode.

    Bien sûr, il vous faudra un ordinateur à installer, ou à défaut, une clé ou un disque dur USB (si vous voulez vous concocter une Debian portative). Attention dans ce cas à ne pas louper la phase d'installation de grub !

    Si une question vous est posée et que la réponse n'est pas donnée dans cet article, choisissez l'option par défaut. C'est un classique chez Debian, si on ne sait pas, on fait confiance.

    3. Installation d'un Linux minimal

    3.1. Démarrage

    Utilisez le CD bootable ou la clé de boot en changeant éventuellement l'ordre de démarrage du PC (via le setup de la machine, ou une touche spéciale, F12 sur un Dell).


    Fig. 1 : Écran de démarrage de Debian

    Démarrez en mode " expert ", en choisissant Advanced options/Expert installdans le menu de démarrage. Ce mode expert nous permet d'aller plus loin dans la configuration de l'installation, et dans notre cas, nous permettra de " livrer " un système minimal. Pour ceux d'entre vous qui auraient préféré installer à partir d'un installeur graphique, je leur conseille d'arrêter là l'expérience et de se rabattre sur W...s.

    3.2. Choix du langage et des annexes

    Comme l'installation démarre dans la langue de Shakespeare, vous aurez droit à Choose language comme  première entrée de menu à sélectionner.

    Astuce

    Plutôt que de sélectionner avec les flèches du clavier l'option de votre choix, utilisez la lettre initiale. Plusieurs fois s'il existe plusieurs lignes commençant par la même lettre. Ici, FF vous amènera directement sur French car Finnish est la première ligne commençant par F. De même, la navigation entre les blocs de la fenêtre peut se faire avec [tab] ou [shift] + [tab].

    Choisissez d'abord la langue : French – Français. Ensuite, spécialisez votre choix pour la localisation France. Choisissez enfin la " locale " fr_FR.UTF-8.

    À ce stade, n'ajoutez aucune autre locale et continuez. Depuis l'avènement d'UTF-8, et surtout sa généralisation, ce n'est (presque) plus jamais nécessaire !


    Fig. 2 : Inutile d'ajouter des locales supplémentaires.

    3.3. Choisir la disposition du clavier

    Dans la majorité des cas, on préférera Clavier de type PC - Français (fr-latin9). Donc l'option par défaut est la bonne.

    3.4. Détecter et monter le CD

    Là, ça mérite quelques explications, surtout pour ceux d'entre vous qui installent depuis une clé USB. En fait, lors du boot, c'est un micro-système qui est décompressé en RAM. On appelle ça " initramfs ".

    À ce stade, on va monter soit directement le CD, soit l'image ISO dudit CD si vous installez à partir d'une clé USB. Pour ce faire, il faut pouvoir accéder à ces données, donc parfois avoir recours à des modules noyau (drivers) supplémentaires.

    Donc, après avoir choisi Détecter et monter le CD, on laissera tous les modules à charger cochés par défaut. Même si l'on n'utilise aucun périphérique PCMCIA, il faudra renseigner la plage de ressources qu'il ne faudrait pas réserver à ce sous-système (plage de ports entrée-sortie), donc laissez le champ vide.

    Votre CD (ou l'image du CD) sera détecté. Vous obtiendrez l'écran ci-dessous, ou à défaut, une version plus récente.


    Fig. 3 : Détection du CD qui servira de source d'installation

    Donnez votre avis - 2 commentaire(s)
  • LoX dit :

    Bonjour adama88,

    Le plugin flash est un logiciel propriétaire et la distribution Debian est de base configuré pour installer uniquement les logiciels 100% libre.
    Si ce n’est déjà fait, il vous faut sans doute modifier votre fichier /etc/apt/sources.list et y ajouté la section contrib.

    Après un

    apt-get update

    il vous faudra installer le paquet flashplugin-nonfree

    Plus de détail ici sur le wiki de Debian : wiki.debian.org/FlashPlayer

  • adama88 dit :

    Bonjour,

    J’ai suivi le pas à pas pour l’installation minimale mais malgré cela l’installation n’a pu aboutir notamment concernant l’interface graphique avec le paquet mfa-squeeze-desktop. En effet une dépendance n’est pas satisfaite en raison de l’impossibilité d’installer le plugin flash dont il dépent.

  • Vous souhaitez commenter cet article ?
    Brèves Flux RSS
    Édito : GNU/Linux Magazine Hors-Série N°72
    Édito : Linux Pratique N°84
    Édito : MISC N°74
    Édito : GNU/Linux Magazine N°173
    Édito : MISC Hors-Série N°9
    Communication RSS Com. RSS Presse
    HACKITO ERGO SUM
    GNU/Linux Magazine, partenaire du SymfonyLive Paris
    Opensilicium, partenaire de RTS EMBEDDED
    Linux Pratique et Linux Essentiel, Partenaire de l’Open World Forum
    Gnu/Linux Magazine, Partenaire des JDEV 2013
    Rechercher un article dans notre base documentaire :
    Désolé, aucun article ne correspond à vos critères.