Nautilus, le gestionnaire de fichiers
Signature : | Mis en ligne le : 31/07/2008
Catégorie(s) :
  • Linux Pratique HS
  • | Domaine :
    Commentez

    Retrouvez cet article dans : Linux Pratique Hors série 6

    Nautilus est le navigateur de fichiers de l'environnement Gnome (depuis la version 1.4 de Gnome) que l'on peut assimiler à l'explorateur de MS Windows. Nautilus permet une gestion simple et agréable de tous vos fichiers. Il offre notamment la prévisualisation de la plupart des fichiers grâce à la génération de miniatures, propose un système de signets pour les répertoires les plus consultés et prend même en charge la gravure de CD...

    Présentation

    Par défaut, aucun lanceur pour Nautilus n'apparaît dans la barre de menus. Pour ouvrir ce gestionnaire de fichiers, il faut donc passer par le menu Raccourcis et choisir l'une des options parmi :

    /img-articles/lphs/6/art-10/fig-1.jpg

    • Dossier personnel, qui vous permet de visualiser le contenu de votre répertoire personnel.
    • Bureau, qui permet d'ouvrir votre bureau en tant que dossier.
    • Poste de travail, qui permet d'explorer les différents lecteurs de votre ordinateur.
    • Créateur de CD/DVD, qui vous offre la possibilité de préparer les fichiers et répertoires que vous souhaitez sauvegarder sur un CD, puis de lancer la gravure.
    Ces 4 propositions permettent toutes de lancer Nautilus. Choisissons d'ouvrir notre dossier personnel. Votre nouvel explorateur de fichiers apparaît alors à l'écran (Fig. 1). Il comporte une barre d'outils, un panneau latéral dans lequel est affichée par défaut votre arborescence de fichiers et une zone principale dans laquelle vous pouvez visualiser le contenu du répertoire sélectionné à gauche. Notez dès à présent que Nautilus propose un aperçu de la plupart des fichiers : miniatures de fichiers vidéo et d'images, miniatures de documents PDF, sans oublier la pré-écoute des fichiers audio. Pour agrandir ou réduire la taille d'affichage, vous pourrez utiliser les fonctions de zoom qui se trouvent à droite de la fenêtre, sous la barre d'outils. Remarquez que les différents éléments peuvent être affichés sous forme d'icônes ou sous forme de liste.

    /img-articles/lphs/6/art-10/fig-2.jpg

    L'affichage sous forme de liste (Fig. 2) vous permet de visualiser des informations supplémentaires comme le nombre d'éléments que contient chaque répertoire, la date de dernière modification ou encore la taille des fichiers (nous verrons plus loin qu'il est possible de paramétrer l'affichage de ces informations via les préférences du logiciel). L'affichage sous forme de liste vous permet, en outre, d'afficher le contenu de chaque répertoire : un clic sur les petites flèches noires permet de " déplier " les répertoires. De même, dans le panneau latéral, vous pouvez naviguer parmi vos dossiers et afficher leur contenu en cliquant sur les petites flèches. Vous y trouverez votre dossier personnel, mais vous pourrez accéder aussi à la totalité du système de fichier (à manipuler avec précaution !), voire à d'autres partitions de votre disque s'il y a lieu. Au fur et à mesure que vous naviguez dans votre système de fichiers, le chemin de votre déplacement apparaît sous la barre d'outils sous forme de vignettes (Fig. 3). De cette manière, il vous sera très facile de revenir rapidement à l'un des emplacements par lequel vous êtes déjà passé.

    /img-articles/lphs/6/art-10/fig-3.jpg

    Enfin, les boutons Précédent, Suivant et Haut qui se trouvent dans la barre d'outils permettent de naviguer aisément parmi vos fichiers. Dans la barre d'outils, vous trouverez également deux boutons faisant office de raccourcis vers votre dossier personnel ou vers le poste de travail.

    Opérations sur les fichiers et répertoires

    Pour créer un nouveau répertoire ou un nouveau fichier, un clic droit dans la zone principale de Nautilus suffit. Le menu contextuel vous proposera alors de créer au choix un répertoire ou un document à cet emplacement. En outre, un clic droit sur un dossier vous offre la possibilité de :
    • le renommer : saisissez simplement le nouveau nom dans la zone prévue à cet effet.
    • le déplacer via les fonctions de copier/coller.
    • le supprimer.
    • créer un lien vers ce dossier : ce que l'on fait en général pour les dossiers que l'on consulte régulièrement. Le lien est créé par défaut au même emplacement que le dossier réel, mais vous pouvez ensuite déplacer le lien où bon vous semble (sur le bureau par exemple).
    • d'envoyer le dossier par courriel : en effet, Nautilus est étroitement lié à Evolution, le client de courriel de l'environnement Gnome. De ce fait, il vous est possible d'envoyer un répertoire par mail directement depuis votre navigateur de fichiers. Vous n'aurez qu'à renseigner le destinataire du dossier (soulignons d'ailleurs que l'auto-complétion de l'adresse est activée) et à préciser sous quel format votre archive doit être compressée (à choisir dans une liste déroulante. Les formats proposés sont fonctions des programmes de compression qui sont installés sur votre système. En général, vous disposez des formats .zip, .tar.gz, et .tar.bz2).
    • de créer une archive : cette fonction est disponible grâce à une extension qui permet à Nautilus de communiquer avec le gestionnaire d'archives. Vous devrez ici donner un nom au dossier archivé, sélectionner le format de compression et, enfin, indiquer à quel emplacement vous souhaitez enregistrer cette archive.
    • de partager le dossier : cette option requiert les droits d'administrateur, autrement dit, il va falloir saisir votre mot de passe pour y accéder. Le partage de dossier peut s'effectuer via plusieurs protocoles, selon la machine avec laquelle vous souhaitez partager ce dossier. Pour plus d'informations à ce sujet, je vous invite à consulter l'article p.38 sur le partage de fichiers.
    • de visualiser les propriétés du dossier : vous aurez accès à des informations d'ordre général (comme la taille du dossier, son emplacement, la date de dernière modification, etc.), mais aussi aux permissions sur ce dossier, autrement dit, qui, du propriétaire, du groupe et des autres utilisateurs, dispose des droits en lecture, écriture et exécution sur ce dossier.
    Concernant les fichiers, un clic droit vous propose quasiment les mêmes options, sauf le partage (seuls les répertoires peuvent être partagés). Vous disposerez en revanche d'une nouvelle proposition : vous pourrez choisir d'ouvrir le fichier sélectionné avec l'application adéquate que vous propose Nautilus (selon le cas, le visionneur d'images, le visionneur de PDF, le traitement de texte d'OpenOffice.org, etc.) ou bien l'ouvrir avec l'application de votre choix.

    Le panneau latéral

    Par défaut, c'est votre arborescence de fichiers qui apparaît dans le panneau latéral. Mais remarquez qu'en haut de celui-ci se trouve une petite liste déroulante, que vous pouvez afficher en cliquant sur la petite flèche noire (Fig. 4).

    /img-articles/lphs/6/art-10/fig-4-5.jpg

    L'option Raccourcis permet d'afficher la liste des raccourcis que vous avez créés vers les emplacements les plus fréquemment consultés. Par défaut, vous disposez au moins des raccourcis vers votre dossier personnel, vers votre poste de travail et vers votre système de fichiers. Un double-clic sur l'un d'entre eux permet d'afficher immédiatement leur contenu dans la zone principale. Pour créer un raccourci vers un dossier, placez-vous dans celui-ci, autrement dit, faites en sorte d'afficher son contenu dans la zone principale, puis allez cliquer dans le menu Signets -> Ajouter un signet. L'option Information ne fait qu'afficher le dossier consulté dans le panneau latéral, accompagné des caractéristiques qui lui sont propres : nombre d'éléments qu'il contient et date de dernière modification. L'historique vous permettra, quant à lui, de visualiser la liste des derniers répertoires consultés, ainsi que les dernières recherches de fichiers que vous avez effectuées. L'option Notes vous permet, comme son nom l'indique, de prendre quelques notes rapides dans le panneau latéral. Remarquez que les notes sont ensuite liées au répertoire dans lequel vous vous trouvez au moment de la prise de notes. Pour les visualiser à nouveau, il vous faudra vous positionner dans ce même répertoire. Pour finir, l'option Emblème vous propose de choisir une icône parmi la liste proposée pour identifier ou personnaliser un répertoire. La liste des icônes apparaît donc dans le panneau latéral. Lorsque vous avez fait votre choix, effectuez un cliquer/déposer de l'icône choisie vers le répertoire que vous souhaitez marquer. L'icône se place alors dans le coin inférieur du dossier concerné (Fig. 5). Pour supprimer un emblème attaché à un dossier, effectuez un clic droit sur ce dossier, puis choisissez Propriétés. Puis, dans la fenêtre des propriétés, allez dans l'onglet Emblème, puis décochez la case correspondante.

    Rechercher un fichier

    La fonction de recherche proposée par Nautilus est vraiment simple à utiliser. Il suffit de cliquer sur le bouton Recherche qui se trouve dans la barre d'outils. Aussitôt, un nouveau champ de saisie apparaît (Fig. 6). Vous devez y saisir un nom ou simplement une suite de caractères que le fichier recherché est susceptible de contenir ou encore une extension de fichier.

    /img-articles/lphs/6/art-10/fig-6.jpg

    Fig.6

    Puis, appuyez sur [Entrée] pour lancer la recherche. Après quelques secondes, la liste des fichiers et répertoires correspondant à votre recherche s'affiche dans la zone principale (Fig. 7).

    /img-articles/lphs/6/art-10/fig-7.jpg

    Remarquez que de nouveaux critères apparaissent également dans cette zone afin d'affiner votre recherche (Fig. 8). Vous pouvez ainsi filtrer les résultats obtenus selon leur emplacement ou selon leur type (document texte, fichier audio, image, etc.).

    /img-articles/lphs/6/art-10/fig-8.jpg

    N'oubliez pas de cliquer sur le bouton Actualiser une fois que vous avez sélectionné le ou les critère(s) de recherche supplémentaire.

    Personnaliser son navigateur de fichiers

    La fenêtre des préférences du gestionnaire de fichiers, accessible via le menu Édition -> Préférences vous proposera tout d'abord de paramétrer la vue par défaut du navigateur : vue par icônes ou par liste, le critère de tri, le niveau de zoom, etc. De plus, vous pourrez paramétrer le comportement que doivent adopter les fichiers et répertoires en fonction du clic de souris (activation des éléments par simple clic ou par double clic par exemple). Par ailleurs, vous pourrez définir la nature et l'ordre des éléments qui doivent apparaître sous les icônes, en tant que légende. De même, si vous optez pour la vue par liste, vous pourrez sélectionner dans l'onglet Liste en colonnes, les caractéristiques que vous souhaitez voir s'afficher pour chaque fichier et répertoire. Pour finir, vous aurez la possibilité de paramétrer les aperçus de fichier (est-ce qu'une vignette de prévisualisation doit apparaître ou non ? Est-ce que vous souhaitez activer l'aperçu des fichiers audio ? Etc.).

    La gravure de CD/DVD

    Nautilus possède une fonction de gravure de CD intégrée. Pour y accéder, cliquez simplement dans le menu Aller à -> Créateur de CD/DVD (lien que vous pouvez trouver également dans le menu Raccourcis de votre environnement de bureau). Le créateur de CD/DVD est très simple à utiliser, quoique peu ergonomique (Fig. 9). En effet, on aurait apprécié de pouvoir effectuer des glisser/déposer depuis le panneau latéral vers le dossier de création, mais cela n'est pas permis.

    /img-articles/lphs/6/art-10/fig-9.jpg

    Il est toutefois possible de copier/coller les fichiers et répertoires à graver. Mais on préférera ouvrir une nouvelle fenêtre de Nautilus, afin de pouvoir effectuer des glisser/déposer de fichiers dans la première fenêtre (celle du créateur de CD/DVD). Lorsque vous avez déposé tous les fichiers souhaités, il ne vous reste plus qu'à cliquer sur le bouton Graver sur le disque. Une fenêtre de dialogue apparaît (Fig. 10).

    /img-articles/lphs/6/art-10/fig-10.jpg

    Dans le champ Graver le disque vers, vous devez sélectionner au choix le média représentant votre graveur ou bien l'option " Fichier image " si vous souhaitez seulement copier un CD. Ensuite, donnez un nom à votre disque et sélectionnez la vitesse de gravure. Il ne vous reste plus qu'à cliquer sur le bouton Graver (en ayant pris soin d'insérer un CD vierge dans le lecteur au préalable !).
    • Dernière version : Nautilus 2.15 (juin 2006)
    Lien :

    Retrouvez cet article dans : Linux Pratique Hors série 6

    Vous souhaitez commenter cet article ?
    Brèves Flux RSS
    Édito : GNU/Linux Magazine Hors-Série N°72
    Édito : Linux Pratique N°84
    Édito : MISC N°74
    Édito : GNU/Linux Magazine N°173
    Édito : MISC Hors-Série N°9
    Communication RSS Com. RSS Presse
    HACKITO ERGO SUM
    GNU/Linux Magazine, partenaire du SymfonyLive Paris
    Opensilicium, partenaire de RTS EMBEDDED
    Linux Pratique et Linux Essentiel, Partenaire de l’Open World Forum
    Gnu/Linux Magazine, Partenaire des JDEV 2013
    Rechercher un article dans notre base documentaire :
    Désolé, aucun article ne correspond à vos critères.