Édito : Linux Pratique N°76
Mis en ligne le : 01/03/2013
Catégorie(s) :
  • Éditos
  • Linux Pratique
  • Commentez

    Pourquoi sécuriser ses échanges sur Internet ? Lorsque vous consultez une page web, celle-ci est hébergée sur une machine distante, un serveur. Si vous visitez un site sur lequel vous avez un compte utilisateur, vous serez amené à saisir vos identifiants et mots de passe à un moment ou un autre. Ces informations sont en théorie protégées par le protocole SSL (vous savez, le petit " https " dans le barre d’URL...), utilisé par la plupart des sites qui prennent soin de leurs clients (si ce n’est pas le cas, fuyez !). Pour l’administration d’un serveur à distance, votre serveur dédié par exemple, c’est pareil. Les commandes rlogin, telnet, ftp permettent d’effectuer certaines tâches à distance, mais les informations échangées circulent alors en clair sur le réseau. C’est à ce moment-là qu’une personne mal intentionnée peut tenter d’intercepter ces informations et s’en servir à mauvais escient. Heureusement, SSH est votre ami ! Il permet d’établir une sorte de tunnel entre votre machine et la machine distante, et tout ce qui transite par ce tunnel est chiffré. En outre, les deux machines mises en jeu s’authentifient mutuellement, ce qui écarte le risque d’usurpation d’identité.

    Le protocole SSH (Secure Shell) a été créé en 1995. OpenSSH, quant à lui, est une suite d’outils (ssh, scp, sftp...) permettant des communications sécurisées sur le réseau. Développée par l’équipe d’OpenBSD, OpenSSH est une version libre du protocole SSH, c’est même l’implémentation SSH la plus utilisée aujourd’hui. Parce que vous possédez un serveur dédié, ou parce que vous souhaitez accéder à votre ordinateur personnel depuis votre lieu de travail (ou inversement) en toute sécurité, l’article qui fait la couverture de ce nouveau numéro de Linux Pratique ne manquera pas d’intérêt pour vous !

    À découvrir également dans ce numéro, Laravel, un framework PHP de type MVC, basé sur PHP 5.3, qui vous permettra de profiter des dernières évolutions du langage. S’inspirant des atouts des autres frameworks, il séduit également par la simplicité de sa configuration et sa flexibilité. Toujours pour les développeurs, on change de langage avec la présentation de PyGal, une bibliothèque Python permettant de réaliser des diagrammes particulièrement esthétiques. Côté solutions d’entreprise, pour compléter l’article sur GLPI paru dans le précédent numéro, nous vous présentons cette fois-ci le projet OCS Inventory, pour faciliter l’inventaire de votre parc informatique. Enfin, les plus grands nostalgiques et/ou gamers d’entre vous suivront avec plaisir notre recette pour transformer leur PC en véritable borne d’arcade !

    Pour finir, vous aurez peut-être remarqué que le magazine a bénéficié d’un léger " rafraîchissement " (si si, regardez bien), un simple " ravalement de façade " pour que votre magazine soit encore plus agréable à lire. Notez qu’une rubrique " Repères " a fait son apparition - ou plutôt, a réintégré le magazine - de même que des fiches pratiques proposant quelques astuces rapides pour résoudre des problématiques courantes. En espérant que cette nouvelle formule plaise à nos plus fidèles lecteurs et engendre encore plus de Linux addicts ;-)

    Fleur Brosseau

    Vous souhaitez commenter cet article ?
    Brèves Flux RSS
    Édito : GNU/Linux Magazine Hors-Série N°72
    Édito : Linux Pratique N°84
    Édito : MISC N°74
    Édito : GNU/Linux Magazine N°173
    Édito : MISC Hors-Série N°9
    Communication RSS Com. RSS Presse
    HACKITO ERGO SUM
    GNU/Linux Magazine, partenaire du SymfonyLive Paris
    Opensilicium, partenaire de RTS EMBEDDED
    Linux Pratique et Linux Essentiel, Partenaire de l’Open World Forum
    Gnu/Linux Magazine, Partenaire des JDEV 2013
    Rechercher un article dans notre base documentaire :
    Désolé, aucun article ne correspond à vos critères.